lundi 10 août 2020
Artem la revue

Adam Laloum à l’Opéra de Toulon…

Adam Laloum Photo Harald Hoffmann©Sony Music Entertainment

Laloum joue Mozart le Vendredi 28 février à 20h00

Nommé en 2012, aux Victoires de la Musique, Adam Laloum, piano, s’est produit sur la scène de l’Opéra de Toulon en 2015 et y a laissé l’empreinte d’une grande douceur.
Pour FB
Adam Laloum ©Medici.tvn

Silhouette mozartienne, voix grave, regard profond, mains d’or… Adam Laloum revient sur la scène de l’Opéra de Toulon juste à l’aube de ses 33 ans, pour interpréter Mozart…

Car le public veut voir, écouter tous ces artistes qui donnent leur personnalité, leur tonalité à ces génies créateurs. Et c’est un défi qu’ils se lancent pour les rejoindre… Ils se surpassent pour tenter de les égaler, voire même Les surpasser ! Peut-on atteindre ou faire mieux que le créateur ? Question sans réponse… le compositeur n’est plus… Et grâce au ciel de jeunes virtuoses éclosent sur toutes les parties du monde pour tenter de les atteindre un jour…

« C’est un fait, le niveau instrumental devient de plus en plus élevé et les talents se distinguent plus difficilement qu’à l’époque où Martha Argerich raflait tous les Premiers Prix ! On oublie vite la fragilité… L’époque à laquelle nous vivons exige une grande solidité mentale. Schuman est mort fou, Chopin était très dépressif… » révéla Adam lors d’une interview consacrée à Piano Bleu.

Mozart ! Son concerto n°23, tout de pureté, d’exquise beauté…

Après une création mondiale du contemporain Lionel Ginoux, place à Wolfgang Amadeus Mozart dans son Concerto pour piano n°23 en la majeur, K.488.
Lent, paisible et doux, interprété par Adam Laloum, assisté, porté, par la délicatesse et la beauté d’interprétation des musiciens de l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon, dirigé par Lio Kuokman, directeur musical du Hong Kong New Music Ensemble.

Mozart vaut bien cela !

Femke IJlstra, délicate sylphide armée d’un saxophone, viendra émailler de cuivre le « Concertino da camera » pour saxophone alto de Jacques Ibert.

Femke qui enseigne au Conservatoire Prince Claus à Groningen aux Pays-Bas, est l’une des saxophonistes les plus importantes de sa génération.

Lionel Ginoux

Création mondiale

Symphonie N°3 « Sinfonietta »

Wolfgang Amadeus Mozart

Concerto pour piano nº23, K. 488

Jacques Ibert

Concertino da Camera pour saxophone alto

Francis Poulenc

Sinfonietta

Lio Kuokman direction musicale

Lauréat du Concours International de chefs d’orchestre Evgeny

Svetlanov en 2014, il est aujourd’hui le directeur musical du

Hong Kong New Music Ensemble. Sa virtuosité l’a amené à

diriger les plus grands orchestres du monde.

Like this Article? Share it!

About The Author

Votre commentaire

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide